• -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

    Nous reprenons le tutoriel de création de personnages là où l'article de la première partie s'est arrêtée.

    V. Coloration et aplats de couleurs

    A partir de cette étape, il est vivement conseillé d'avoir une tablette graphique pour mieux gérer l'ajout de couleur sur des parties difficiles à gérer à la souris.

    Nous avons donc notre superbe créature bien encrée et bien soignée, prête à être coloriée. Essayez de vous arranger pour avoir seulement les traits de votre personnage, et pas le cadre blanc qui délimite celui-ci (enregistrez l'image en format png, qui gère la transparence des images).  On peut remarquer que mon personnage est fondu avec l'arrière-plan de l'article, merci le PNG !

     

    Tutoriel : Treebalyde la lézarde pirate

    Pour la coloration, il existe énormément de logiciels spécialisés dans ce domaine. On retrouve parmi eux Photoshop ( puissant mais nécessite beaucoup de réglages et un bon ordinateur); PaintTool SAI (utilisé par beaucoup d'artistes et dessinateurs, mais peu intuitif); Manga Maker (possibilité d'avoir des manequins 3D, mais dur à prendre en main)... Et Sketchbook (moins d'options que les autres mais très simple et intuitif) que j’utiliserais pour le tutoriel.

    Malgré son apparence enfantine, il offre des possibilités très intéressantes comme le dessin en perspective à plusieurs points de fuite, la symétrie, différents outils d'aide au tracé de courbes et une bibliothèque de couleurs bien organisée, proposant des choix de nuances intéressantes (c'est idéal pour moi qui, selon mes proches, considèrent mes créations trop contrastées ou trop sombres). 

     

    Tutoriel : Treebalyde la lézarde pirate

     

    Nous allons donc ouvrir notre personnage avec ce logiciel (éviter d'importer directement l'image sur le plan de travail, il risquera de perdre en qualité). J'ai préalablement mis un calque d’arrière-plan de couleur grise afin de moins être dérangé par la rétroprojection écran, étant donné que nous allons passer un petit moment à colorier. Ce gris anthracite donne également des repères pour éviter de se retrouver avec un personnage avec des trous à la place des yeux, par les paramètres de transparence. Cette couleur donne aussi un certain charme quand on travaille dessus, on se sent plus serein et concentré.

     

    Tutoriel : Treebalyde la lézarde pirate

     

    Il y a une chose  qui paraît logique voire humiliante quand on vous le rappelle, mais les novices ont tendance à colorier directement sur le dessin, comme sur une vraie œuvre papier. Des systèmes de calques ont été mis au point par les logiciels pour que vous puissiez vous organiser et mieux paramétrer vos couleurs et les séparer de votre dessin...et surtout moins vous prendre la tête pour des détails que vous avez mal coloriés. Il est donc judicieux d'avoir un calque de base où se situe votre dessin, accompagné d'autres claques spécialisés dans la couleur. Vous pourrez ainsi modifier autant de fois vos couleurs sans pour autant modifier vos traits de base auquel vous avec déjà passé une bonne partie de la journée à configurer pour être le plus net possible !

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

     J'ai donc commencé à colorier la peu de mon personnage, en créant un claque "peau" sur lequel apparaîtra uniquement la couleur de la peau. J'ai paramétré mon calque pour que si jamais je coloris sur les traits noirs de mon personnage, ceux-là ne disparaissent pas sous la couleur. Ce type de calque s'appelle "produit" ou "multiplication" selon les logiciels.

    N'hésitez pas à faire un calque par couleur spécifique. Il sera alors plus facile de modifier une seule couleur plutôt que de s'embêter à sélectionner avec la baguette les zones spécifiques.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Ma chère Treeblayde a enfin toutes ses couleurs qui lui sont attribuées. On commence à bien se donner une idée du personnage en fonction des nuances choisies. En interprétant le rendu actuel, on pourrait supposer qu'elle vient d'un pays oriental, de par ses habits écarlates et ses accessoires dorés.  Pour ceux qui jugent leur dessin terminé à cette étape, il n'y a aucune gêne. Beaucoup d'artistes se basent seulement sur des couleurs unies pour colorier leurs personnages (en prenant exemple que les Lucky-Luke, les Spirou et les Gaston). Cependant, on a l'impression qu'il manque quelque chose sur mon personnage, une impression de "pas fini", ou "trop simplifié". Nous allons dons rajouter des ombres à notre personnage.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Je préconise d'utiliser un calque à part pour créer les ombres, afin de pouvoir par la suite doser leur intensité sur les différents éléments. Il y a plusieurs manières de faire des ombres, variant selon le niveau de détail souhaité (dans mon cas j'utilise deux types d'ombre: Franche pour accentuer certaines parties qui n'ont pas été assez soulignés avec les couleurs, et diffuses, pour donner du volume et atténuer l'effet plat du dessin.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    On peut donc apercevoir un début d'intégration des ombres sur l'image du dessus, notamment sur la peau. On a maintenant la notion du volume des muscles que possède le personnage (les biceps sont mieux mis en valeur, les abdominaux ont remplacé le ventre plat initial et mettent plus en valeur le nombril...etc).

    Afin de gagner du temps en matière de composition, il est possible d'importer des textures directement dans votre dessin, ce qui peut s'avérer très utile pour faire ressortir un effet de tissu sur certaines parties, ou d' autres matières.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    j'ai donc importé en plusieurs fois une texture de tissu, pourl'intégrer à la couleur rouge déjà présente sur le personnage. J'ai créé un calque à part et l'ai glissé juste au dessus du claque couleur rouge nommé "habits". Avec une étape de sélection, j'ai supprimé les bordures qui ne serviraient pas pour le reste du dessin, de sorte à ce que seul la surface colorée possède la texture de tissu. (vous pouvez cliquer sur l'image pour voir plus en détail l'image).

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

    Après avoir supprimé les bordures inutiles de la texture de tissu, j'ai joué avec les propriétés du claque et son intensité pour mieux l'intégrer à la couleur. J'ai refait les mêmes étapes d’intégration de matière pour les bandeaux gris, eux aussi composés de tissu (j'ai évidemment pris une autre texture plus fine au niveau des mailles.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Ajouter des ombres ne suffit pas forcément à donner du volume. J'ai ajouté des petites trainées de lumière sur le côté gauche du personnage. Il faut toutefois rester modéré sur cette étape, car avec trop de luisance, on aura l'impression que notre personnage transpire comme une bouteille d'eau fraiche sortant du frigo.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    J'ai également utilisé la méthode d'&ajout de trainées de lumières pour ré-éclaircir certaines parties trop sombres et pour refaçonner certains éléments comme le nez ou la bouche. J'ai également ajouté des zones d'éclairci sur les cheveux, que j’avais jugés trop sombre.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Notre personnage a donc reçut sa dose d'ombres et maquillage. J'ai également travaillé les zones métalliques de sorte à avoir certains reflets (un peu bâclés, mais acceptables). Afin que notre personnage garde les pieds sur terre ( et n'ai pas l'impression de voler sans ailes). Ajouter une ombre portée pourrait s'avérer très intéressant et augmenter le réalisme. Encore une fois il y a plusieurs méthodes pour faire des ombres portés...mais comme nous aimons exploiter le logiciel à fond, autant en profiter !

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    J'ai donc dupliqué l'ensemble des calques qui constitue le personnage (ombres et effets compris). J'ai fusionné les calques dupliqués en un seul, pour jouer avec la luminosité de celui-ci pour avoir au final une seule silhouette noire.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    J'ai utilisé un module pour flouter un minimum la silhouette (il a toujours énormément de façons de le faire). Je l'ai ensuite placée derrière l'ensemble de calques constituant le personnage. On a déjà un effet plutôt intéressant et exploitable pour d'autres créations.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Sketchbook possède un programme de distorsion d’image très simple et amusant à utiliser, qui nous servira à placer correctement notre ombre portée. Ajuster l'ombre selon l'endroit d'où provient la lumière sur votre personnage. Je me suis permis de ne pas l'avoir placé correctement pour des questions d’esthétisme.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    Notre création a donc un assortiment d'effets dignes d'un vrai personnage héroïque... Il existe cependant un style de calque qui s'avère inutile à ce stade mais qui peut exagérer la mise en scène et donner un aspect digne de la déification: l'effet luisance.

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)-Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    En exagérant bien sûr les reflets métalliques et les parties surexposées, notre personnage brille de mille feux comme un pare-soleil sur une voiture. Cet effet n'est vraiment pas indispensable mais peut cacher certains détails mal réalisés (les effets de lumière sur le métal).

     

    -Treebalyde la lézarde pirate (partie 2)

     

    J'ai souvent ajouté, derrière mes personnages, des bandes de couleurs liées aux nuances présentes. Ont appelle cela le "carré Design" qui peut aussi ne pas être carré. Ce détail valorise d'autant plus votre personnage et le délimite mieux avec le fond. Dans mon cas il a permis de définir un plan en perspective sur lequel repose Treeblayde, il accompagne davantage l'ombre portée et comble le vide .

     

    C'est enfin la fin de ce tutoriel qui je l'espère n'a pas été trop long ou trop ennuyeux. Si jamais je n'ai pas été assez clair sur certains point, n'hésitez pas à le faire part en commentaire. Il est évident de ne pas avoir pu tout détailler de A à Z, le tutoriel balayant essentiellement les points-clés de la réalisation d'un de mes personnages.

    Vous pouvez également trouver le travail terminé dans la galerie "Anthropomorphiques".

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :